De gauche à droite : Congrès Afcet à la Sorbonne. Une réunion du Club de l'hypermonde, Interaction graphique à Siggraph Asia. Le tableau blanc des bons mots à l'Institut Fredrick Bull.

Retour à la page d'accueil

Ma vie professionnelle associative

Les associations sont un volet majeur de la vie professionnelle, notament en informatique.
Je leur ai beaucoup donné et j'en ai beaucoup reçu.

Dès mes dix ans, j'ai fait partie plus ou moins activement de nombreuses associations. Limitons-nous ici aux principales associations professionnelles.
Les principales ont été l'Afcet. (1970-1993) et le Siggraph , notamment son chapitre parisien.erg Mais j'ai aussi beaucoup reçu autant que donné avec le href="https://diccan.com/Hypermonde/default.htm">Club de l'hypermonde.

Ujarf Union des jeunes assureurs-réassureurs français. J'en ai fait partie de 1962 jusqu'à mon départ de l'assurance pour le journalisme. On y parlait assez peu de technologie si je me souviens bien.

Action catholique de l'assurance. On s'y souciait des "problèmes humains" posés par l'informatique.

Afcet. Page wikipedia. Créée en 1970 par fusion de plusieurs sociétés savantes. Entre en liquidation vers 1993 pour cause de mauvaise gestion en période de crise. Et malheureusement, presque toute sa documentation a été détruite. Il en a été de même, autant que nous sachions, pour l'Afin et le Cnof.

Institut Fredrik R. Bull . Créé en 1979 pour traiter des problèmes humains de l'informatique. Pendant un temps a mené des actions sur le handicap. Actuellement, club de réflexion actif.

Asti Page wikipedia.
Créée vers 1999 pour reprendre au moins une part des missions de l'Afcet. Mais sans vouloir y faire référence, l'Afcet laissant un mauvais souvenir. Liquidée vers 2010 et fonds versés à la SIF. Durant maé participation à l'association, j'ai publié une webnews hebdomaire (250 numéros, chacun comportant l'interview d'un chercheur ou d'un professionel) et un dictionnaire. Ces documents ont été abandonnés par l'Asti après mon départ, mais j'ai heureusement pu sauvegarder les fichiers.

ACM Siggraph de 1995 à 2015 environ, le chapitre français a été très actif. Ses activités ont été pour une part reprises par Cap Digital dans un cadre élargi.

Association française pour le logiciel libre

Club de l'hypermonde J'ai sauvergardé l'intégralité de son site, mis en place presque dès l'origie, à une époque où peu d'associations disposaient de cet outil. Créé en 1991 pour dialoguer en petit groupe sur les thèmes de l'Hypermonde. Actif jusqu'en 2003 puis en sommeil malgré quelques essais de relance.

Les Algoristes Créé en 2006 pour développer collectivemnet du logiciel d'art numérique en se basant sur Roxame. Réunions intéressantes mais ne parvient pas à des développements concrets.