Fred Forest
Noms communs A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Noms propres A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z| ACCUEIL

Fred Forest

forest
Fred Forest I stop the time.

Last revised 6/13/2017.

Some events and references

- Summer 2017, "A sunny summer in Paris for Fred Forest"

- Catalogue raisonné of Fred Forest by Isabelle Lassignardie. Cited by [Parfait].
- Hefounded the Web Net Museum in 2001 with participation of Ina and Cartier Foundation (among others).

- "That's no longer a musem: for an artistic revolution in the post-internet era" (2014. On line in French, Huntington Post).
- Performance at Moma. After being outsted in 2011, Forest magages to make a "sociological walk" in 2014, with Google glasses as part of the concept. See our post.
- From Forest to Nogoland : take part! (2013)
- A global show at Enghien (Centre des Arts), near Paris, (end of 2012, beginning of 2013). With a catalogue "Fred Forest, homme-media n°1". Cited with picture in Artpress2 Art in the digital age, May-June-July 2013
- Quoted by [Berger-Lioret 2012] p. 104.
> Performance Video Vintage au Centre Pompidou (2012). "Une performance critique réalisée au Centre Georges Pompidou le jour même de la désignation d un nouveau Président de la République qui inaugure aussi le changement pour l art.
"Un changement auquel les artistes aspirent pour une moralisation du système de l art contemporain où les institutions, asservies au marché, sont les complices du marché et des grands collectionneurs, qui fondent les valeurs de l art à l aide de manipulations financières que les institutions publiques s empressent d avaliser.
"Par la performance qu il vient de réaliser au sein de l exposition Video Vintage d où il a été exclu, contre tout respect de vérité historique, simplement par la charge qu il mène depuis toujours contre le Centre Pompidou afin que le citoyen ait accès dans la transparence au prix des acquisitions, Fred Forest démontre que l espace public appartient aux artistes. Et que ces derniers ne doivent pas attendre l autorisation de l institution pour s en approprier d une façon légitime. "En faisant cette transgression l artiste ne fait que suivre l invitation d Alain Seban qui lors de sa nomination avait déclaré que le Centre Pompidou serait sous son mandat la maison des artistes. Si c est le cas, et si le centre au-delà de vains mots le Centre est la maison des artistes qu il commence par leur remettre les clefs... "
- Art by telephone. Connect yourself (during Art Côte d'Azur, 2011).

Media art. Here a work by Fred Forest, Flux et reflux, la caverne d'Internet.

- Happening planétaire Miami
- The Traders Ball (2011) de Fred Forest est présenté dans le diaporama "Money Money Money" dans magazine en ligne . de la Gaîté lyrique. Voir aussi Youtube et Coverage .
< Fred Forest, une vie en 100 portraits" Les éditions Inccognito, 2010. In this book, Forest, in great shape, draws short portraits of his friends, for instance Me Cornette de Saint-Cyr.
< Art et Internet. Editions Cercle d'art. 2008 (Forest 2)
- Mario Costa and Fred Forest organized, in 2008 in Paris the Artmedia X symposium. The proceedings were published by l'Harmattan in 2011. They are on line at Leonardo-Olats
- He protests against the Centre Pompidou. Article in Le Monde
- Interview SH No 46.
< De l'art vidéo au net art. Art sociologique et esthétique de la communication. L'Harmattan 2004. SH No 17 (biblio) SH No 14 (concepts).
- Co-organizes the symposium "De l'esthétique de la communication au net art" AH No 96 (concepts), AH No 97 (concepts)
- Armedia VIII (2002) symposium AH No 85 (concepts)
- Au DESS multimédia de Paris 1. AH No 25 (manifestations).
- AH No 05 (actu).
< Fonctionnement et dysfonctionnement de l'art contemporain. Un procès pour l'exemple. L'Harmattan 2000.
< Pour un art actuel. L'art à l'heure d'Internet. L'Harmattan 1998.
> Le territoire des réseaux (1996). [Forest 2]
> De Casablanca à Locarno (1995). [Forest 2] . Combines in real time, in a same action: théater, cinema, telephone, radio, television and Internet.
< 100 actions. Z'Editions, Nice 1995
< Art sociologique. 10/18. UGE 1977[
- [Popper 1] 190-193. In some pages, a convincing presentation ot the artist and his lie.
- [Popper 2] p. 28 compares him to Roy Ascott
> La machine à travailler le temps (1998) [Popper 2] 80-83, presentation and photos. p. 314 "neocommunicability"  
> Le robinet téléphonique (1992)
> Ici et maintenant (1983) . Site . A partir du Centre culturel de Mercato San Severino, il diffuse simultanément en galerie sur deux téléviseurs une performance filmée la veille et sa diffusion télévisée tandis qu’il réalise exactement la même performance en direct et simultané dans la galerie. Ce sont ici le temps et l’espace qui constituent les matériaux de l’œuvre. Commentaires par Bootz..
> Bourse de l'imaginaire (1982), on Minitel.
- [Couchot2] pp. 174 251

 

DICCAN'S PARTNERS

 

PAS